Du bain et de ses plaisirs: histoire d’eau

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

L’histoire du bain, des thermes romains à nos jours

Le bain est une pratique millénaire, qui s’est développée dès l’Antiquité chez les Grecs puis les Romains. Un temps remplacé par la “toilette sèche” à la Renaissance, ce rituel de beauté n’a cessé d’évoluer jusqu’à nos jours.

Les thermes antiques

Les thermes sont une invention grecque que les Romains ont améliorée.
Ainsi, la pratique du bain est attestée en Grèce à la fin du Vème siècle av. J.-C..

Alors que les Grecs avaient privilégié l’eau froide, associée aux exercices du corps et à l’endurcissement, les Romains ont introduit les bains chauds et tièdes et ont fait des thermes des lieux monumentaux et institutionnels.

Les premiers thermes étaient privés et il fallut attendre le Ier siècle avant J.-C. pour que les thermes publics apparaissent.
Les thermes financés par l’argent public se répandent alors dans tout l’Empire, même dans les villes modestes.

Comme seules les classes aisées possédaient des bains privés et des toilettes dans leurs villas, ces bains publics avaient un rôle important pour l’hygiène générale.
Ces lieux étaient accessibles à tous, sans distinction de classe sociale et ouverts aux hommes comme aux femmes (dans des parties ou à des heures différentes).

Ils servaient non seulement pour l’hygiène corporelle et les soins du corps, mais avaient aussi une fonction sociale importante : on y rencontrait ses amis, on y faisait du sport, on se cultivait dans les bibliothèques et on pouvait y traiter des affaires.

Le déclin de la pratique du bain

Au Moyen Age, les bains publics sont considérés comme des lieux mal fréquentés ou suspects.
Leur disparition modifie les habitudes et entraîne le recours à la “toilette sèche”.

A partir de la Renaissance, l’eau est accusée de transmettre des maladies et d’exposer le corps à toutes les infections en ouvrant les pores de la peau.
Le Parfum remplace le bain pour camoufler les mauvaises odeurs et se désinfecter.

Les formes modernes du bain

Il faut attendre la fin du XVIIème siècle pour voir réapparaître des bains publics.
Ils se développent sous différentes formes au siècle suivant mais sont bientôt concurrencés par les bains privés.

Dès la fin XIXème siècle, les équipements sanitaires se développent, avec l’apport de l’eau courante et la production domestique d’eau chaude.
Le salon de bains, puis la salle de bains fait son apparition dans les maisons.

Parallèlement, le modèle des thermes antiques fait naître de nouvelles pratiques avec l’essor du thermalisme et, plus tard, celui de la Thalassothérapie dans une optique de remise en forme.

Le hammam, qui est un bain de vapeur humide, tire lui aussi ses origines des thermes romains.
Quant au sauna, il existe depuis plus de 2000 ans en Scandinavie, et notamment en Finlande.

Cet article vous est offert par eVvan.fr le site de vente aux enchères et la boutique Bah-france

ou vous pourrez acquérir par exemple : Potion de bain relaxante

zen

zen

compteur pour blog

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »